L'institut

2010, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et le Centre de Lutte contre le cancer Paul Strauss baptisent leur alliance en cancérologie, provisoirement, Institut Régional du Cancer (IRC).

Aujourd’hui le projet devenu réalité, prend le nom d'ICANS, Institut de cancérologie Strasbourg Europe.

Sens de la marque ICANS

Elle illustre :

  • L’ambition partagée du CLCC Paul Strauss et du CHU Hôpitaux Universitaires de Strasbourg au service des patients atteints de cancer.
  • Son attachement au territoire
  • La volonté de s’inscrire dans le monde d’aujourd’hui

Le logo créé par l’agence conseil en communication VOITURIEZ-OBRINGER VO est composé :

Du nom complet « Institut de cancérologie Strasbourg Europe » qui désigne ce que nous sommes, notre territoire et nos ambitions.

De son acronyme : ICANS.

Des traits de couleurs qui symbolisent et rappellent l’architecture du bâtiment.

De l’élément « Alliance CLCC-CHU » qui rappelle le modèle innovant en cancérologie créé par les deux structures partenaires.

ALLIANCE CLCC & CHU : partenariat solide et visionnaire

Arrière du bâtiment ICANS

Depuis leur création, le Centre de Lutte contre le cancer Paul Strauss et les « Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont toujours tissé des liens sous la forme notamment de coopérations médicales formalisées, d’acquisition d’équipements lourds en copropriété. Autant d’exemples qui témoignent des relations de collaboration établies naturellement entre les deux établissements.


Portés par la volonté du ministère de la Santé et le Plan cancer 1 et sous l’impulsion de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation d’Alsace puis de l’Agence Régionale de Santé (ARS), les deux établissements, CLCC & CHU se sont rapprochés afin de constituer l'entité régionale de référence en cancérologie qui a abouti aujourd’hui à l’ICANS.


Ainsi, le partenariat solide et visionnaire entre les deux établissements leaders dans le traitement du cancer, va permettre de doter l’Alsace d’une offre de soins d’excellence en cancérologie publique, accessible à tous les patients, et de hisser l’ICANS au rang des meilleures expertises en cancérologie, en France et en Europe dans le soin, la recherche et l’enseignement.

Ambition partagée

Hall d'entrée et d'accueil

Pour les patients de tout le territoire, l’ICANS concentrera le meilleur de la cancérologie tant sur le plan humain que des moyens techniques et de la recherche.


Pour les professionnels, l’ICANS offrira un environnement de travail favorable, collaboratif, gage d’esprit d’initiative. L'encadrement animé par des professionnels de haut niveau permettra de développer un enseignement pratique moderne de la cancérologie en lien avec l’Université ainsi que la formation continue des personnels médicaux, soignants et administratifs.


Pour l’Alsace et l’Eurométropole de Strasbourg, l’ICANS développera un pôle d’attractivité dans les domaines du soin et de la recherche au rayonnement européen. Une synergie des compétences au niveau local, national et international, privilégiant les actions transfrontalières.

En pratique, l'ICANS

Bâtiment ICANS dans son ensemble, façade avant.
  • Regroupera l’ensemble des activités actuelles du Centre Paul Strauss et les services d’oncologie, d’hématologie et de médecine nucléaire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.
  • Fonctionnera en lien avec le nouveau bâtiment de Hautepierre 2 qui accueillera les blocs opératoires mutualisés de l’ICANS et la radiologie. L’imagerie du sein et de la thyroïde se poursuivra dans les locaux de l’ICANS.
  • Développera la recherche en cancérologie grâce à une nouvelle dynamique d’échanges entre cliniciens et chercheurs des structures telles que l’IGBMC, le CNRS, l’Inserm, le Cancéropôle. La recherche clinique et translationnelle connaîtront un nouvel essor et permettront de répondre le mieux possible aux attentes légitimes des malades.

Principales activités

  • Service de radiothérapie-curiethérapie : 6 salles de traitement | 1 salle de traitement HD | 1 scanner dosimétrique | 1 secteur interventionnel.
  • Service de médecine nucléaire et d’imagerie moléculaire : 2 TEP scan | 4 GAMMA caméras.
  • Service d’imagerie du sein et de la thyroïde : 2 mammographes | 2 échographes mammaires | 1 échographe thyroïdien
  • Unité de radiophysique médicale
  • Service d’oncologie médicale : 42 places en hôpital de jour | 49 lits en hospitalisation
  • Service d’hématologie : 28 places en hôpital de jour | 47 lits en hospitalisation
  • Service de chirurgie : 12 lits en hospitalisation
  • Unité d’oncogénétique clinique
  • Soins de support et accompagnement : Equipe mobile dédiée | Consultation | Hôpital de jour | Salle de sports adaptés, socio-esthéticiennes, assistants sociaux, diététiciennes, psychologues, sexologue, médecins spécialisés dans la prise en charge de la douleur et en soins palliatifs | Expertise en oncogériatrie.
  • Pharmacie à usage interne.
  • Plateforme de recherche clinique et translationnelle.

En chiffres

  • 800 professionnels de santé.
  • Plus de 30 000 m² répartis sur 7 niveaux.
  • 29 salles de consultation.
  • 124 lits d'hospitalisation : 49 lits en oncologie médicale | 12 lits en chirurgie | 6 lits en chambre protégée (curiethérapie et radiothérapie métabolique) | 47 lits en hématologie | 10 lits de surveillance continue et de recherche clinique.
  • 83 places en hospitalisation de jour : 42 places en oncologie | 28 places en hématologie | 12 places en soins de support.